Liens sponsorisés
Articles

Partez à la lecture de nos écrits touchant des thèmes variés se rapportant principalement à la spiritualité, l'homme, la vie, les capacités extra-sensorielles, etc.

Prenez le temps de les parcourir, en espérant qu'ils puissent développer ou affiner votre intérêt pour les sujets abordés.

flèche Accéder aux articles

Tribune libre

Vous souhaitez aborder un sujet d'ordre spirituel, ésotérique, ou en rapport avec un thème traité sur le site, afin d'obtenir un complément d'information ou débattre de vos idées ?

Cet espace est mis à votre disposition. N'hésitez pas à venir discuter des sujets déjà présents et également soumettre ceux que vous désirez.

flèche Accéder à la tribune libre

Newsletter

Vous souhaitez recevoir votre horoscope quotidien dans votre boite mail ?
Vous voulez être tenu au courant de ce qui se passe sur Avenir-fr.com, des nouveaux articles mis en ligne, l'ajout de nouvelles rubriques etc... Inscrivez-vous à notre newsletter.

flèche S'inscrire à la newsletter

Informations

Portrait de la femme Scorpion

Flèche Horoscope quotidien Scorpion

 

Regardez un peu cette malheureuse Scorpionne : c'est une toute petite bête ! Un grand coup de botte, et la voilà en bouillie... Ce fameux venin, dont on fait tant d'histoires, n'est finalement qu'une bien mince protection contre l'ennemi. A l'image de son totem animal, la femme Scorpion est d'abord un être extrêmement vulnérable. Comme tous les signes d'eau, elle est douée d'une intuition aiguë qui lui fait sentir le danger longtemps à l'avance. Aussi préfère-t-elle prendre les devants : son attaque n'est qu'une défense anticipée. Dites-vous bien qu'une Scorpionne non agressée n'agresse pas. Si elle le fait, c'est qu'elle a vu le danger avant tout le monde. Faites confiance à son flair.

II serait juste de dire aussi qu'il y a scorpion et scorpion : le petit « souvignarque » du midi de la France, plus timide qu'agressif, ne pique pas dangereusement; bien plus terrible sont les grands scorpionidés d'Afrique ou d'Asie, dont la piqûre atrocement douloureuse est mortelle. De là à dire que le Scorpion est « le cimetière du zodiaque », c'est vraiment très exagéré... Il est aussi création et vie. François-Régis Bastide écrit à son sujet : « Supprimons les Scorpions et nous supprimons au moins la moitié des religions, des littératures, des politiques et des arts. » Ce serait dommage, tout de même ! En effet, la créativité, le sens artistique et la curiosité intellectuelle sont peut-être encore plus marqués chez la femme Scorpion que chez l'homme du même signe. Ce goût prononcé pour les études, la lecture, les arts et les lettres frappe d'autant plus chez une femme que notre société la renvoie encore volontiers à ses casseroles. Une Scorpion veut tout connaître: les gens, les pays, les voyages, les expériences... Elle aime aussi la compagnie des hommes, qui le lui rendent bien. Elle aime parler, rire, travailler avec eux... et les séduire, tant qu'elle n'est pas fixée à un seul.

Cette faculté de papillonner et de briller, puis de se transformer en parfaite épouse dévouée, étonne les mauvais psychologues, qui aiment enfermer les gens dans des petits casiers bien étiquetés : la femme fatale, la dévoreuse de mâles, la mère admirable, l'épouse haute-fidélité, la Dame de pique... La femme Scorpion peut être tout cela à la fois, ou successivement, ou selon les époques de sa vie (tout dépend de l'homme qu'elle a trouvé). Cette intense curiosité, cette rage de vivre se combinent à une grande indépendance - ce qui n'étonne pas pour un signe d'eau. Inutile d'essayer de coincer une Scorpionne, elle finira toujours par s'évader (ou se révolter). Faites-lui plutôt confiance : elle est trop passionnée pour n'être pas extrêmement sérieuse dans les affaires qui lui tiennent à cœur.

Elle tombe difficilement amoureuse, mais lorsqu'elle l'est réellement, sa passion est totale et durable, et elle s'en guérit difficilement. Elle met dans l'amour, comme dans tout ce qu'elle fait, cette opiniâtreté si caractéristique des Scorpions. Que toutes les Scorpionnes se liguent entre elles pour dire bien haut et bien fort à quel point elles sont méconnues. Pourquoi ? Mais parce qu'on les confond avec les hommes du même signe. Les manuels d'astrologie décrivent surtout le Scorpion mâle. Pour les femmes, il ont pensé que c'était pareil, ou presque. Mais tout est dans ce « presque » I En réalité, une Scorpionne diffère d'un homme du même signe par sa sensibilité extrêmement vive et par sa générosité de cœur. Elle n'hésite pas à se donner totalement, contrairement à l'homme Scorpion. A l'inverse de lui, elle a plus besoin encore de sentiment que de sexe.

Lorsqu'elle aime, elle est capable de tous les dévouements et de tous les sacrifices. Elle déverse sur l'être aimé des flots de tendresse passionnée, des trésors d'invention et de fantaisie. Elle est possessive, mais ce n'est pas une véritable dominatrice ; elle aime se remettre totalement entre les mains d'un homme en qui elle a confiance, ce qui la délivre de son inquiétude. Mais il faut que ce soit un homme qui n'en abuse pas... C'est aussi souvent une femme déchirée entre son cœur et sa raison : elle s'oblige - par mysticisme ou par masochisme ? à respecter des principes moraux. Elle a facilement une haute idée de ses responsabilités morales, ce qui lui complique bien la vie. Quant à la jalousie, ce n'est pas une spécialité tellement scorpionnesque, parce qu'elle est due à un sentiment de frustration et d'impuissance que la Scorpionne ne ressent guère. Ayant d'excellentes raisons d'avoir confiance dans sa puissance de séduction, elle ne reste jamais là à se ronger les sangs : elle attaque ou abandonne. A vrai dire, si elle a une rivale, c'est qu'elle l'a laissée s'installer exprès pour se débarrasser d'un amant dont elle ne voulait plus.

Enfin, il faut savoir qu'une femme Scorpion est tout en extrêmes : ou ça va très bien ou c'est la Bérézina... Ses hauts et ses bas sont imprévisibles pour les autres - qui ne perçoivent pas la réalité comme elle, avec ses antennes ultrafines. Sa résonance aux gens, aux choses, aux événements est extrême. D'où ses fréquents dons de voyance : sa vision du temps est très particulière. Pour elle, l'avenir est déjà présent, et le passé est toujours vivant... ce qui lui donne l'infinie patience des graines. Autre sujet de trouble pour ceux qui la fréquentent : ses mille et un visages différents. Sa formidable capacité d'adaptation la fait réagir différemment suivant les circonstances et suivant l'interlocuteur. Aussi la prend-on très souvent pour ce qu'elle n'est pas : Mata-Hari ? La belle Otéro ? La tendre Ophélie ? Ou le parfait cordon bleu des familles ? Cette grande souplesse lui permet de se trouver des amitiés dans tous les signes du zodiaque.

Pour ne rien simplifier, elle a le goût du secret - par mesure de sécurité. Quand une femme Scorpion parle beaucoup, on croit qu'elle dit tout. En fait, elle ne livre que ce qu'elle veut... mais le silence des autres est toujours très clair pour cette extralucide. Cet aspect de « personnalité en tiroirs » est typique des signes d'eau. Les astrologues semblent se mettre d'accord pour reprocher aux Scorpions leur violence : ils pourraient tout de même faire un distinguo entre « ils » et « elles ». Mars et Pluton gouvernant le signe, on entend parler de « pulsion de mort », de tendances sadomasochistes... Or il semble que cette agressivité martienne et destructrice soit plus marquée chez l'homme que chez la femme; celle-ci a moins besoin de s'affirmer par la violence, étant infiniment plus à l'aise dans ce signe féminin que son frère du zodiaque.

En fait les femmes du Scorpion supportent très mal la violence, étant trop fragiles nerveusement (d'où risque de dépression). La violence d'autrui les pousse à retourner leur agressivité sur elle même ; l'angoisse est toujours à leur porte : aussi leur fragilité au point de vue santé. Lorsqu'une femme Scorpion ne réussit pas à surmonter son angoisse et ses contradictions internes, elle tombe malade : la maladie exprime sa détresse et lui sert d'exutoire. Dès que le moral s'arrange, la santé revient.... En fait, les Scorpionnes n'ont pas besoin de la violence pour arriver à leurs fins. Si elles veulent quelqu'un ou quelque chose, elles y arrivent toujours - et en douceur. Dangereux, dangereux... Les astrologues, après tout, ont peut-être raison de se méfier... On ne pardonne pas si facilement à une femme d'avoir des « qualités d'homme ».



Consulter le portrait d'un autre signe astrologique

 
belier
(21 mars - 19 avril)
  Flèche Portrait de l'homme Bélier

  Flèche Portrait de la femme Bélier
taureau
(20 avril - 20 mai)
  Flèche Portrait de l'homme Taureau

  Flèche Portrait de la femme Taureau

 

gemeaux
(21 mai - 20 juin)
  Flèche Portrait de l'homme Gémeaux

  Flèche Portrait de la femme Gémeaux
cancer
(21 juin - 22 juillet)
  Flèche Portrait de l'homme Cancer

  Flèche Portrait de la femme Cancer

 

lion
(23 juillet - 22 août)
  Flèche Portrait de l'homme Lion

  Flèche Portrait de la femme Lion
vierge
(23 août - 22 septembre)
  Flèche Portrait de l'homme Vierge

  Flèche Portrait de la femme Vierge

 

balance
(23 septembre - 22 octobre)
  Flèche Portrait de l'homme Balance

  Flèche Portrait de la femme Balance
scorpion
(23 octobre - 21 novembre)
  Flèche Portrait de l'homme Scorpion

  Flèche Portrait de la femme Scorpion

 

sagittaire
(22 novembre - 21 décembre)
  Flèche Portrait de l'homme Sagittaire

  Flèche Portrait de la femme Sagittaire
capricorne
(22 décembre - 19 janvier)
  Flèche Portrait de l'homme Capricorne

  Flèche Portrait de la femme Capricorne

 

verseau
(20 janvier - 18 février)
  Flèche Portrait de l'homme Verseau

  Flèche Portrait de la femme Verseau
poissons
(19 février - 20 mars)
  Flèche Portrait de l'homme Poissons

  Flèche Portrait de la femme Poissons